Furinkaï

Production / Diffusion

Fondée en 2002 par la chorégraphe Satchie Noro, la compagnie Furinkaï est un espace de recherche et création artistique au croisement des esthétiques et des disciplines (danse, cirque, construction, musique…).
Une vingtaine de productions de la Cie (spectacles, performances, installations et film) ont vu le jour largement diffusées en France et à l’international. La compagnie développe depuis de nombreuses années une écriture chorégraphique « hors les murs » et questionne la poétique du mouvement dans les espaces non-dédiés. Elle explore le dialogue entre le corps et l’agrès comme catalyseur de son environnement, et poursuit la réflexion d’une architecture nomade comme support chorégraphique et scénographique. Parallèlement à l’activité de création de spectacles, la cie revendique un travail artistique de « responsabilité sociale » et élabore des dispositifs artistiques de co-création avec des publics dit empêchés (dans le champs social, pénitentiaire ou hospitalier).

La compagnie Furinkaï est installée en Ile-de-France.

En production – Création mai 2025

 

Trio chorégraphique sur plans d’eau pour une danseuse, une marionnette de glace et sa marionnettiste.

 

Avec mon double de glace, à dimension humaine, il y a l’écho de nos désirs une confusion dans nos ententes des réverbérations désynchronisées. Danser pour s’engager.
Deux créatures qui expérimentent leurs assujettissements et leurs émancipations. Danser pour révéler.

En production – Création mai 2024

 

Une pièce tout terrain pour 2 jeunes femmes.

 

Une célébration de la vitalité, dans une intrication de tissus versatiles et persistants, dans tous leurs états. L’exploration de danses jubilatoires, d’extravagances inévitables régulées par le jeu des fibres.

Avec cette pièce, Satchie Noro amorce un nouveau cycle de dialogue entre le mouvement et les objets, la matière textile comme source de dévoilement, de transformation, de métamorphose. Les fibres, le tissu, les textiles et les fils seront travaillés pour devenir des aiguillons de la danse et créer des architectures d’interaction et des paysages évocatoires.

C’est un projet chorégraphique, un tissage scénographique qui développe à partir de la relation du corps et de l’objet quotidien – la chaise, une écriture en mouvement, un lieu d’exploration, de métamorphose et de dialogue.
C’est une installation éphémère dans un pliage, dépliage permanent. Elle convoque trois présences s’inventant architectes d’un espace qui se recompose sans cesse.

Arpenteuses est une réécriture du projet « Sillas », créé et interprété à l’origine par les 3 artistes chiliens Nicolàs Eyzaguirre, Juan Larenas, Carlos Canalès et Satchie Noro.

Nuage ou le concept japonais de « mujō » (無常) : l’impermanence, les états éphémères, le transitoire. Du changement constant.
Et pourtant, il y aurait l’immuable, sur lequel s’appuyer pour un temps – fluctuant
Une tentative de saisir, non ce qui apparaît en tant que forme, mais ce qui se dissimule derrière elle, l’informel, l’invisible.
Nuage est une installation aérienne pour une danseuse et un musicien, autour de l’imaginaire du nuage.
Un travail sur la matière sonore liée au souffle et au vent.
Un travail sur la danse dédié aux transformations des formes et à la suspension, dans un écrin imaginé par Silvain Ohl.

Le container se plie, le corps se meut

Satchie Noro et Silvain Ohl associent leurs pratiques artistiques pour une écriture commune et leurs attrait immodéré pour les Containers.

En s’inspirant de la pratique de l’origami ils métamorphosent un container de 40 pieds de l’état d’objet mondialisé et mondialisateur à un objet générant de nouvelles relations à échelle humaine et personnalisé : entre autre la danse, elle-même moteur de l’Origami.

Origami est une rencontre de matières dansées et de volumes en mouvement.

La métamorphose du container est l’évolution de l’espace scénographique.

Origami est une multitude de formes possibles qui varie au gré des agencements de trois parties découpées qui constituent le container.

Une pièce chorégraphique renversante sur installation instable. Construction-déconstruction, turbulence des sols et des verticales, la scénographie de Mind the Gap est un espace architectural aux équilibres précaires. À son contact, trois individus évoluent entre prudence, audace et élans de solidarité salutaire. Au cœur de cette avalanche matérielle, les voici qui plient, ploient, chutent et se rattrapent. La matière s’anime et les corps se remettent à danser. Ils se lancent alors dans un acte de bravoure ultime : colmater les brèches, organiser en tas les débris épars. Façonner ce chaos environnant pour peut-être y construire un monde meilleur. Et pourquoi pas après tout…

Une pièce solo-s
Un chant des courbes pour des espaces hors-mesure
Une composition sur le mouvement circulaire et ses amplitudes
Du petit au grand, du proche au lointain
De l’intime au développé 
Cette pièce explore ce qui tourne, circule, s’arrondit, s’entortille et s’emmêle
Ce que fabrique la rotation avec un corps et ce que le corps fabrique comme rotation. 
Ce qui s’enroule du lointain.
Ce qui s’échappe de la mémoire sous l’effet d’une force ex ou concentrique.

À la ville, Satchie Noro et Yumi Rigout sont mère et fille. À la scène, elles sont partenaires d’un jeu qui convoque leurs fonctions, leur généalogie et leurs absents. Elles ont choisi pour cette pièce d’explorer, sans concession de l’une à l’autre, les limites de leur dialogue et de leurs témérités. mA revisite un espace de transmission, d’héritages communs partagés de divers disciplines artistiques et corporelles.
Bruissements de pelles est l’histoire passionnante et toujours recommencée de la parade amoureuse. À la fois scénographie, accessoires et partenaires, les outils qui la peuplent se sont accumulés au gré du parcours créatif de Satchie Noro et de Dimitri Hatton. Ils se déploient, en véritable artillerie séductive, transforment les corps, les allongent ou les hérissent. Une proposition indomptable, chorégraphique et musicale, qui se réinvente au gré des espaces.
sam. 01 juin

PHAENOMENA – Parade(s) @ Nanterre (92)

Les 1er & 2 juin 2024

mar. 04 juin

PHAENOMENA – Ecole primaire Eugène Varlin @ Paris (75)

sam. 29 juin

PHAENOMENA – CDCN La Briqueterie @ Vitry-sur-Seine (94)